La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange

La Mondialisation n est pas coupable Vertus et limites du libre change On attribue souvent la mondialisation des changes une bonne partie des maux conomiques et sociaux qui frappent nos soci t s La concurrence entre pays d velopp s est per ue comme une lutte sans merci o

  • Title: La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange
  • Author: Paul R. Krugman
  • ISBN: 270713113X
  • Page: 104
  • Format: poche
  • On attribue souvent la mondialisation des changes une bonne partie des maux conomiques et sociaux qui frappent nos soci t s La concurrence entre pays d velopp s est per ue comme une lutte sans merci o les moins dynamiques risquent d tre d finitivement limin s de la course La d sindustrialisation du Nord est attribu e la concurrence irr sistible du Sud Au nom de la comp titivit de l conomie nationale, on pr ne les recettes conomiques les plus contradictoires, du protectionnisme la d r gulation totale Le livre de Paul R Krugman qui a trouv un large public en France apr s sa premi re publication en 1998 balaye de fa on extr mement convaincante ces clich s trop r pandus, droite comme gauche L conomie mondiale est un syst me complexe de relations effets r troactifs, pas un encha nement de causes m caniques sens unique Convaincu qu on peut simplement parler d conomie sans trahir cette complexit , Paul Krugman s est donn comme d fi d accomplir pour les arcanes du libre change ce que Stephen Jay Gould a r alis pour les myst res de l volution La limpidit de ses essais et le succ s qu ils ont obtenu aux tats Unis, t moignent de la r ussite de son ambition.

    • ↠ La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange || ß PDF Download by ✓ Paul R. Krugman
      104 Paul R. Krugman
    • thumbnail Title: ↠ La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange || ß PDF Download by ✓ Paul R. Krugman
      Posted by:Paul R. Krugman
      Published :2019-07-07T09:28:53+00:00

    About “Paul R. Krugman

    • Paul R. Krugman

      Paul R. Krugman Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange book, this is one of the most wanted Paul R. Krugman author readers around the world.

    487 thoughts on “La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange

    • on ne peut attendre mieux de Krugman, ce livre fait preuve d'un esprit critique fort et démonte de nombreuses fausses idées.ce livre permet de sortir de la banalité avec une très bonne démonstration.


    • Tres bien pour preparer un oral d'economie. A mettre en regard des theories de kuznets, piketti et des incontournables. La rethorique ici est particulierement adaptée au bluff qui fonctionne à l'oral.


    • Ca fait plaisir de trouver un petit livre bien écrit qui torde le cou à tant d'idées reçues sur la mondialisation et la diabolisation qu'on en fait Non la globalisation ne se fait pas au détriment de la population, oui il faut corriger ses excès mais se protéger derrière des attitudes passéistes de protectionnisme, de rejet des produits étrangers, de poujadisme n'est pas une solution sur le long termeVous voulez mettre un peu d'animation dans les débats de vos diners sur la mondialisa [...]


    • Paul Krugman est d'un style direct et franc, et très critique contre les canons de l'économie populaire On peut y voir de la prétention, on peut également y voir une grande envie d'expliquer sa théorie et les conclusions de ses travaux.La critique de l'utilisation de la notion de compétitivité est une référence. Sa remise en cause de l'intervention économique des Etats est très bien documentée et argumentée.La mise en avant de l'intérêt du Libre échange balaye les critiques popul [...]


    • Entre les discours "altermondialistes" et le lyrisme euromondialiste du courant dominant, il est bien difficile de s'y retrouver!Krugman montre que le discours guerriers sur la "compétitivité" n'a aucune cohérence et est à terme destructeur de valeur. Il montre l'intérêt du commerce international - qu'il faut distinguer du libre-échange qui est devenu une véritable idéologie - ainsi que ses limites.Sans commerce international, il n'y aurait pas de croissance, mais faire du libre-échang [...]


    • Ce livre est dépassé. Il traite d'un état du commerce international antérieur à l'explosion des excédents commerciaux de la Chine, notamment depuis son admission à l'OMC malgré l'inconvertibilité de sa monnaie le Yuan, maintenu à un taux scandaleusement déprécié.C'est la forme moderne du mercantilisme. Seules les grandes entreprises y trouvent l'avantage de sous traiter en Chine une part croissante de leurs fabrications avec des salaires 80 fois plus faibles que dans les pays occide [...]


    • je suis étonné de l'ensemble des commentaires. J'ai trouvé ce livre assez mal traduit, lourd et peu explicite sur certains mécanismes et remises en cause de préjugés économiques. Malgré mon niveau honorable en économie (étant étudiant à l'ENS) j'ai trouvé qu'il baragouinait un peu pour finalement parler de choses simples: interventions des Etats, guerres commerciales, concurrence imparfaite Autant lire ses préfaces du NYT.


    • Même si on n'est pas forcé d'être d'accord avec la totalité des analyses, c'est un essai de professionnel, solide et qui donne à réfléchir - à condition de s'accrocher un peu pour bien suivre l'auteur.


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *